TABLE DES MATIÈRES

Description
TABLE DES MATIÈRES

Please download to get full document.

View again

of 20
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Information
Category:

World History

Publish on:

Views: 0 | Pages: 20

Extension: PDF | Download: 0

Share
Tags
Transcript
    BRUYLANT P  AGES TABLE DES MATIÈRES  A  UTEURS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5P RÉFACE   DE  B ERTRAND  A  NCEL . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7P RÉFACE   DE  P  ASCAL  J ULIEN  S  AINT -A  MAND  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11 A   VANT - PROPOS   DE  A  NDREA   B ONOMI   ET  P  ATRICK   W  AUTELET . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13P RINCIPALES    ABRÉVIATIONS  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15L ISTE   DES   RÉFÉRENCES   CITÉES   DE   MANIÈRE    ABRÉGÉE  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21I NTRODUCTION  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23 I. Observations générales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23 II. Les conditions d’application du Règlement  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28  A. L’application directe et la priorité du Règlement  . . . . . . . . . . . . . 28  B. Le champ d’application dans l’espace . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 281) Les États liés et non liés par le Règlement . . . . . . . . . . . . . . . . . . 282) L’application inter partes  ou erga omnes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31 C. Les matières régies par le Règlement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34  D. L’internationalité de la situation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36  E. L’application dans le temps  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38 III. Les idées- forces du nouveau régime  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39  A. L’unité de la succession . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39  B. La coïncidence entre la compétence et la loi applicable . . . . . . . . 40 C. La faveur pour l’anticipation successorale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41  D. La coordination entre les systèmes nationaux  . . . . . . . . . . . . . . . . 42 IV. L’interprétation du Règlement  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43 P RÉAMBULE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45 C HAPITRE  I. – C HAMP   D ’  APPLICATION   ET   DÉFINITIONS . . . . . . . . . . . . . . . . . 69  Article 1 er .  Champ d’application . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 69 I. Observations générales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 71  920 LE   DROIT   EUROPÉEN   DES   SUCCESSIONS   BRUYLANT P  AGES II. Les successions à cause de mort . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 72 III. L’exclusion des questions de droit public  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 73 IV. Les matières exclues . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 74  A. L’état des personnes et les relations de famille  . . . . . . . . . . . . . . . 75  B. La capacité juridique des personnes  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 80 C. La disparition, l’absence et la mort présumée d’une personne physique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 81  D. Le régime matrimonial et les conséquences patrimoniales des autres relations comparables au mariage  . . . . . . . . . . . . . . . . 82  E. Les obligations alimentaires  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86  F. Les dispositions à cause de mort formulées oralement  . . . . . . . . 88 G. Les libéralités et les autres transferts hors succession  . . . . . . . . . 901) Observations générales. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 902) Les libéralités. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 93a) Les libéralités entre vifs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 93b) La donation à cause de mort. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 96c) La donation-  partage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 98d) La donation au dernier vivant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 993) La propriété conjointe avec réversibilité au profit du survivant 994) Les contrats d’assurance et les plans de retraite avec clause bénéficiaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1005) Les autres arrangements analogues. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 100  H. Les questions régies par le droit des sociétés, associations et personnes morales  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 102  I. La dissolution, l’extinction et la fusion de sociétés d’associa-tions et de personnes morales  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 106  J. La constitution, le fonctionnement et la dissolution des trusts  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1071) Observations introductives. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1072) Le rattachement autonome du trust . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1113) Les limites au rattachement autonome . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 112a) Le trust  testamentaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 112b) Les trusts  révocables renfermant des dispositions  post  mortem . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 114c) La réduction et le rapport des dispositions en faveur d’un trust  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 116  K. La nature des droits réels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1191) Acquisition d’un droit réel. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1212) Détermination du contenu et des effets des droits réels . . . . . . . 123    TABLE   DES   MATIÈRES  921   BRUYLANT P  AGES  L. Les inscriptions dans un registre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1241) Les registres visés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1242) Les questions exclues du Règlement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 125a) Les exigences légales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 126b) Les effets . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 129  Article 2.  Compétences en matière de successions dans les États membres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 131  Article 3.  Définitions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 133 I. Observations liminaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 135 II. Les notions de droit successoral  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 136  A. La notion de succession  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 136  B. Les dispositions à cause de mort  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1371) En général. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1372) Les testaments conjonctifs et mutuels. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1393) Les pactes successoraux. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 141 III. Les notions relatives à la circulation des décisions et des actes  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 146  A. Les États membres d’origine et d’exécution  . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1461) L’État membre d’srcine. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1472) L’État membre d’exécution . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 148  B. Les notions de décision, d’acte authentique et de transaction judiciaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1481) Les décisions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1482) Les transactions judiciaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1513) Les actes authentiques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 152a) Le concept d’authenticité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 153b) Actes en matière successorale. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 156 IV. La notion de juridiction  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 157 C HAPITRE  II. – C OMPÉTENCE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 165 Introduction au chapitre II . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 165  Article 4.  Compétence générale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 169 I. Observations liminaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 169 II. Les avantages et les inconvénients de la règle . . . . . . . . . . . . . . . . . . 170 III. Les conditions d’application et la portée de la règle  . . . . . . . . . . . . 172  922 LE   DROIT   EUROPÉEN   DES   SUCCESSIONS   BRUYLANT P  AGES IV. Le critère de la résidence habituelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 173  V. Les tempéraments de la règle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 180  VI. La reconnaissance des décisions  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 181  Article 5.  Accord d’élection de for  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 183 I. Observations liminaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 183 II. La raison d’être de la règle  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 185 III. Les conditions et les modalités de l’élection de for  . . . . . . . . . . . . . 186  A. L’élection de for et le choix de loi  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 186  B. L’accord entre les parties  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 186 C. Les conditions de forme  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 188  D. Le moment de l’élection de for   . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 188 IV. Les effets de l’élection de for  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 189  Article 6.  Déclinatoire de compétence en cas de choix de loi . . . . . . . . 193 I. Le déclinatoire en faveur d’une juridiction mieux placée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 194  A. Observations liminaires  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 194  B. Les conditions du déclinatoire  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1951) Les juridictions concernées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 195a) La juridiction saisie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 195b) Le déclinatoire au profit des juridictions d’un État membre 1962) Le choix de la loi applicable à la succession. . . . . . . . . . . . . . . . . 1973) Les circonstances pouvant justifier le déclinatoire . . . . . . . . . . . 197 C. Les effets du déclinatoire  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 198 II. Le déclinatoire en cas d’élection de for  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 199 III. Les aspects communs aux deux cas de déclinatoire  . . . . . . . . . . . . . 200  A. Le choix de la loi applicable comme condition du déclinatoire  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 200  B. La compétence des juridictions de l’État dont la loi a été choisie en tant qu’effet du déclinatoire  . . . . . . . . . . . . . . . . . 201  Article 7.  Compétence en cas de choix de loi  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 203  Article 8.  Clôture de la procédure devant la juridiction saisie d’office en cas de choix de loi  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 205  Article 9.  Compétence fondée sur la comparution  . . . . . . . . . . . . . . . . . . 207 I. Observations liminaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 207    TABLE   DES   MATIÈRES  923   BRUYLANT P  AGES II. Les conditions d’acceptation tacite de la compétence  . . . . . . . . . . . 208  A. Une juridiction saisie en vertu d’une élection de for  . . . . . . . . . . 208  B. La comparution sans contestation  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 208  Article 10.  Compétences subsidiaires  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 211 I. Observations liminaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 211 II. Les avantages et les inconvénients de la règle . . . . . . . . . . . . . . . . . . 213 III. Les compétences retenues  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 215  A. La condition commune : la situation des biens dans l’État du for   . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 215  B. Les trois compétences subsidiaires  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2161) La compétence fondée sur la nationalité. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2162) La compétence fondée sur la résidence habituelle antérieure. . . 2183) La compétence fondée sur la situation des biens . . . . . . . . . . . . . 221  Article 11.  Forum necessitatis  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 225 I. Les conditions d’application de la règle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 225  A. Une compétence subsidiaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 225  B. L’impossibilité absolue ou relative de l’action à l’étranger   . . . . . 227 C. Un lien suffisant avec l’État du for  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 228 II. Les effets  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 228  Article 12.  Limitation de la procédure . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 231 I. Observations liminaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 231 II. Les conditions posées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 233 III. Les effets de la disposition  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 235 IV. La limitation de la procédure par les parties . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 237  Article 13.  Acceptation de la succession, d’un legs ou d’une réserve héréditaire, ou renonciation à ceux- ci . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 239 I. Champ d’application  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 240  A. Les demandes visées  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 240  B. Les situations non couvertes  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 241 II. Le tribunal compétent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 241 III. La communication des déclarations aux autorités chargées de la liquidation de la succession  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 243  Article 14.  Saisine d’une juridiction  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 245
Related Search
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks