„Les Portraits sont devenus un spectacle nécessaire à chaque Français“. Le discours esthétique sur le portrait au milieu du XVIIIe siècle, in: Christian Michel and Carl Magnusson (eds.): Penser l’art dans la seconde moitié du XVIIIe

Description
„Les Portraits sont devenus un spectacle nécessaire à chaque Français“. Le discours esthétique sur le portrait au milieu du XVIIIe siècle, in: Christian Michel and Carl Magnusson (eds.): Penser l’art dans la seconde moitié du XVIIIe siècle (...),

Please download to get full document.

View again

of 15
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Information
Category:

Essays & Theses

Publish on:

Views: 0 | Pages: 15

Extension: PDF | Download: 0

Share
Tags
Transcript
  collection d’ histoire de l’art  , 15 Académie de France à Rome – Villa Médicissous la direction de Christian Michel et Carl Magnusson Penser l’art dans la seconde moitié du  XVIII  e siècle: théorie, critique,  philosophie, histoire Actes du colloque d’histoire de l’art : Les mutations des discours sur l’art en France dans la secondemoitié du XVIII e siècle Théorie de l’art et esthétiqueLausanne, Université, 14-16 février 2008Théorie de l’art et critique d’artParis, Centre allemand d’histoire de l’art, 10-12 avril 2008Théorie de l’art et histoire de l’artRome, Istituto Svizzero – Villa MarainiAcadémie de France à Rome –Villa Médicis, 22-23 mai 2008organisé par Christian Michel et Carl MagnussonDans la seconde moitié du XVIII e siècle, émergent des discours sur l’art destinés à une longue postérité. Alors que les traités enFrance depuis le siècle précédent avaient été élaborés autour del’Académie royale de peinture et de sculpture, et reposaient essentiellement sur l’expérience des œuvres et la mise en évidencedes qualités et défauts de celles-ci, afin de faciliter la pratique del’art par la découverte de ses règles internes, de nouveaux acteursinterviennent, pour lesquels le mode d’élaboration des œuvresn’est plus l’enjeu central. Les philosophes s’interrogent sur la validité du jugement esthétique ; les critiques d’art sur l’effet produit par les œuvres ; les historiens sur les causes du progrès etdu déclin de l’art à travers les siècles. Les discours se multiplient,se nourrissent mutuellement, s’entremêlent. On discute des srcines de l’art, de ses finalités, des moyens de le faire progresser…Les débats qui s’engagèrent et les systèmes explicatifs qui furentutilisés, pour la plupart, ne sont plus les nôtres, mais ils ont ouvert la voie, pour le meilleur et pour le pire, à la multiplicité desapproches encore aujourd’hui usitées et qui font de l’art un objetde préoccupations largement partagées par les chercheurs et lepublic. Les articles de ce recueil témoignent du foisonnement intellectuel qui caractérise le siècle de l’abbé Du Bos, de Diderot etde Winckelmann.  en couverture: Johann Heinrich Füssli, L’Artiste pleurant sur les ruines de Rome  , sanguine et encrebrune sur papier, v. 1778, Zürich, Kunsthaus. déjà parus dans cette collection 1 L’idéal classique. Les échanges artistiques entre Rome et Paris au temps de Bellori (1640-1700)  , O. Bonfait (dir.), Rome et Paris, 2002. 2 L’Académie de France à Rome aux XIX e et XX e siècles. Entre tradition, modernité et création  , C. Chevrolet, J. Guillemain, A. Lemoine, C. Leribault, C. Reynauld (dir.), Rome et Paris, 2002. 3 Les portraits du pouvoir  , O. Bonfait, B. Marin (dir.), Rome etParis, 2003. 4 La description de l’œuvre d’art : du modèle classique aux variations contemporaines  , O. Bonfait (dir.), Rome et Paris, 2004. 5 L’art de la Renaissance entre science et magie  , Ph. Morel (dir.),Rome et Paris, 2006. 6 L’artiste et sa muse  , C. Dotal, A. Dratwicki (dir.), Rome et Paris, 2006. 7 Programme et invention dans l’art de la Renaissance  , M. Hochmann, J. Kliemann, J. Koering, Ph. Morel (dir.), Rome et Paris, 2007. 8 L’histoire de l’art et le comparatisme. Les horizons du détour  , M. Bayard (dir.), Rome et Paris, 2007. 9 Le noyau et l’écorce. Les arts de l’allégorie, XV e -XVII e  siècles  , C. Nativel (dir.), Rome et Paris, 2009. 10 ¿ Renaissance en France, Renaissance française ?  , H. Zerner, M. Bayard (dir.), Rome et Paris, 2009. 11 Rome-Paris, 1640. Transferts culturels et renaissance d’un centre artistique  , M. Bayard (dir.), Rome et Paris, 2010. 12 Feinte baroque. Iconographie et esthétique de la variété au  XVII e  siècle  , M. Bayard, Rome et Paris, 2010. 13 Homère à la Renaissance. Mythe et transfigurations  , L. Capodieci, Ph. Ford (dir.), Rome et Paris, 2011. 14 Poussin et la construction de l’antique  , M. Bayard, E. Fumagalli (dir.), Rome et Paris, 2011.collection d’ histoire de l’art  Académie de France à Rome – Villa Médicis directeur de la collection: Annick Lemoineavec les contributions de : Jan Blanc, Gilda Bouchat, Elisa Debenedetti, Élisabeth Décultot, Caroline van Eck, Noémie Étienne, Florence Ferran, Sabine Frommel, Pascal Griener, Charlotte Guichard, Catherine Guégan, Zeina Hakim, Dominique Jarrassé, Philippe Junod, Dorit Kluge, Anne Lafont, Élisabeth Lavezzi, Mark Ledbury, Jacqueline Lichtenstein, Tomas Macsotay, Gaëtane Maës, Aline Magnien, Nathalie Manceau, Marie-Pauline Martin, Claire Mazel, Christian Michel, Daniela Mondini, Letizia Norci Cagiano, Isabelle Pichet, Jesper Rasmussen, Roland Recht, Nicolas Rialland, Baldine Saint-Girons, Chiara Savettieri, Martin Schieder, Chiara Stefani, Pamela J. Warner, Richard Wrigley   Actes du colloque Les mutations des discours sur l’art en France dans la seconde moitié du XVIII  e   siècle    Théorie de l’art et esthétique   Lausanne, Université, 14-16 février 2008  Théorie de l’art et critique d’art   Paris, Centre allemand d’histoire de l’art, 10-12 avril 2008  Théorie de l’art et histoire de l’art   Rome, Istituto Svizzero et Académie de France à Rome – Villa Médicis, 22-23 mai 2008directeur de la publication Éric de Chasseydirectrice de la collection Annick Lemoinesecrétariat de rédaction Marie Caillatstagiaire Pascaline Paulconception graphique Francesco Armittiréalisé à Rome par De Luca Editori d’Arte© Académie de France à Rome – Villa Médicis, 2013© Somogy éditions d’art, Paris, 2013  ISBN  978-2-7572-0622-5  ISSN  1635-2092 dépôt légal : mai 2013publié en collaboration avecet avec l’appui de    sommaire Éric de Chassey  A vant-propos Christian Michel  De la quête des règles au discours sur les fins. Les mutations des discours sur l’art en France dans la seconde moitié du  XVIII e  siècle  La peinture en public 25 Mark Ledbury  Heroes and Villains: History Painting and the Critical Sphere 41 Martin Schieder « Les Portraits sont devenus un spectacle nécessaire à chaque Français ». Le discours esthétique sur le portrait au milieu du  XVIII e  siècle 61 Isabelle Pichet  La discursivité du Salon (expographie et discours)  Amateurs et critiques : débats de légitimité 81 Jacqueline Lichtenstein  L’argument de l’ignorant : de la théorie de l’art à l’esthétique 93 Baldine Saint Girons Pour une habilitation de « l’amateur engagé ». Autour de Caylus 113 Charlotte Guichard  L’amateur dans la polémique sur la critique d’art au  XVIII e  siècle 129 Florence Ferran  Les décisions de l’ignorant en débat dans la critique d’art au  XVIII e  siècle 143 Anne Lafont Comment peut-on être critique ? Jugement de goût et relativisme culturel   Les artistes contre les amateurs 159 Philippe Junod  Falconet : la plume et le ciseau ou de la philologie à l’esthétique 175 Pamela J. Warner Connoisseur vs Amateur: A Debate over Taste and Authority in Late Eighteenth-Century Paris  Stratégies de critiques 205 Dorit Kluge  La Font de Saint-Yenne (1688-1771), un penseur des Lumières 221 Nathalie Manceau  Baillet de Saint-Julien, la théorie d’une peinture pour un spectateur exigeant  237 Zeina Hakim  De la sensibilité : Diderot et l’ordre du descriptif   La place de l’imagination et du sentiment 251 Aline Magnien  Le Sculptura  du père Louis Doissin 265 Chiara Savettieri  Modes musicaux et peinture entre la fin du  XVIII  e  et le début du  XIX  e  siècle : une remise en question de la mimesis  ? 283 Marie-Pauline Martin  Déduire du sentiment musical un nouveau système des beaux-arts :  Mirabeau spectateur d’une symphonie de Raimondi (1777)  Les théoriciens français face aux auteurs anglais 301 Jan Blanc  La réception française des théories de Joshua Reynolds (1787-1792) 331 Chiara Stefani  L’esthétique du pittoresque : points de repère pour la naissance d’un nouveau langage sur l’art  347 Tomas Macsotay Offering a Hermeneutics for Painted Landscapes: Diderot’s View of Joseph Vernet as a Sublime Painter   La réception allemande des discours français 369 Roland Recht Falconet, Diderot, Goethe. Le débat sur la nature et sur le discours autorisé  383 Nicolas Rialland  Le discours poétique en France à l’épreuve de sa critique par  Lessing : l’exemple de la fable   Le jugement de goût et la philosophie esthétique 405 Gilda Bouchat    Diderot et la question du goût  423 Élisabeth Lavezzi Esthétique et peinture selon les articles de J. G. Sulzer (1720-1779) dans le Supplément  (1776-1777) de l’ Encyclopédie 439 Élisabeth Décultot  A-t-on besoin de l’esthétique ? Enquête sur la réception française d’une nouvelle science allemande entre 1750 et 1815  Un passé non historicisé 459 Sabine Frommel Entre stratégie professionnelle et théorie de l’architecture : les recueils « italiens » de Charles Percier et Pierre François Léonard Fontaine 487 Elisa Debenedetti Gli ultimi anni francesi di Pierre Adrien Pâris (1817-1819) e un possibile “libro di modelli” 509 Gaëtane Maës  De la tradition antiquaire à l’histoire de l’art : les « vies » d’artistes vers 1750 selon Dezallier d’Argenville et Descamps  L’art ancien au XVIII e  siècle 531 Claire Mazel  Les beaux-arts du siècle de Louis XIV : déconstructions et constructions historiographiques de la seconde moitié du  XVIII e  siècle 549 Daniela Mondini  Séroux d’Agincourt et l’art des premiers chrétiens 569 Noémie Étienne  Des mots et des gestes : l’histoire de l’art en construction (1750-1800)  Les nouvelles théories historiques 593 Richard Wrigley “Something in the Air”: Roman Climate and its Artistic  Significance 607 Dominique Jarrassé  Du poids de l’« esprit des nations » : causalité et perfectibilité dans la hiérarchisation des périodes de l’histoire de l’art autour de 1750  La question des srcines de l’art 627 Caroline van Eck Enargeia  ou fétichisme : le rejet de l’image vivante dans les discours sur la sculpture des années 1750 645 Catherine Guégan Entre Winckelmann et Rousseau : les Réflexions sur l’srcine et les progrès des arts, et sur leur état actuel en France  de Charles César Robin (1787) 661 Letizia Norci Cagiano Quelques réflexions sur André Chénier  675 Jesper Rasmussen Entre règles et régénération : pour une nouvelle lecture de Quatremère de Quincy 699 Pascal Griener Théorie de l’art et théorie pessimiste de l’histoire : un paradoxe 713 Bibliographie générale raisonnée751 Index des noms de personnes Crédits photographiques
Related Search
Similar documents
View more...
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks