Néandertal et le feu au Paléolithique moyen ancien. Tour d’horizon des traces de son utilisation dans le Nord de la France. [Neanderthal and fire during Early Middle Palaeolithic. Overview of its use traces in Northern France]

Description
"This article aims at drawing up balance sheet of remains of fire use by the first Neanderthals of Northern France, during the second part of the Saalian (MIS 8 to 6). This overview reminds us the rarity of fire testimonies during Early Middle

Please download to get full document.

View again

of 39
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Information
Category:

Abnormal Psychology

Publish on:

Views: 2 | Pages: 39

Extension: PDF | Download: 0

Share
Transcript
  This article appeared in a journal published by Elsevier. The attachedcopy is furnished to the author for internal non-commercial researchand education use, including for instruction at the authors institutionand sharing with colleagues.Other uses, including reproduction and distribution, or selling orlicensing copies, or posting to personal, institutional or third partywebsites are prohibited.In most cases authors are permitted to post their version of thearticle (e.g. in Word or Tex form) to their personal website orinstitutional repository. Authors requiring further informationregarding Elsevier’s archiving and manuscript policies areencouraged to visit:http://www.elsevier.com/authorsrights  Author's personal copy Articleoriginal NéandertaletlefeuauPaléolithiquemoyenancien.Tourd’horizondes   traces   desonutilisationdansleNorddelaFrance  NeanderthalandfireduringEarlyMiddlePalaeolithic.OverviewofitsusetracesinNorthernFrance DavidHérisson a, *,   Jean-LucLocht b ,PatrickAuguste c ,AlainTuffreau d a  Laboratoire    Halma-Ipel,   UMR8164   du   CNRS,   université     Lille   3,   Pont    de    Bois,    BP   60149,59653   Villeneuve-d’Ascq   cedex,   France b  INRAP    Nord-Picardie,   518,   rue   Saint-Fuscien,   80000    Amiens,   France c UMR8217    du   CNRS,   université     Lille   1,   laboratoire   géosystèmes,   bâtiment    SN5,59655   Villeneuve-d’Ascq,   France d  Laboratoire    Halma-Ipel,   UMR8164   du   CNRS,   université     Lille   1,   UFR   de   géographie   et    d’aménagement,avenue   Paul-Langevin,   59655   Villeneuve-d’Ascq,   France Disponible   sur   Internet   le   15   novembre   2013 Résumé Cet   article   a   pour   but   de   dresser   un   bilan   des   traces   d’utilisation   du   feu   par   les   premiers   Néandertaliens   duNord   de   la   France,   durant   la   seconde   partie   du   Saalien   (SIM   8   à   6).   Ce   tour   d’horizon   rappelle   la   rareté   destémoignages   de   feu   durant   la   phase   ancienne   du   Paléolithique   moyen   (300 – 130   ka   BP)   à   l’échelle   del’Europe   du   Nord-Ouest.   Pour   le   Nord   de   la   France,   seuls   les   gisements   de   Biache-Saint-Vaast   et   Therdonneprésentent   des   vestiges   de   combustion.   À   Biache-Saint-Vaast,   ce   n’est   pas   moins   de   six   niveaux   quiprésentent   des   indices   de   combustion   :   silex   et   restes   fauniques   brûlés   et   parfois   charbons   de   bois.   ÀTherdonne,   en   plus   de   nombreux   silex   et   quelques   rares   restes   fauniques   brûlés,   ont   été   mis   au    jour   lors   de   lafouille   du   niveau   N3   plusieurs   zones   riches   en   résidus   organiques   et   micro-charbons   de   bois.   L’ensemble   desdonnées   recueillies   concernant   les   témoins   de   combustion   à   Biache-Saint-Vaast   et   Therdonne   est   compilé,analysé   et   interprété.   Cette   démarche   débouche   sur   l’établissement   de   l’utilisation   du   feu   ou   son   absencedans   les   occupations   saaliennes   des   Néandertaliens   de   France   septentrionale   et   à   une   discussion   concernant www.em-consulte.com Disponibleenlignesur www.sciencedirect.com ScienceDirect  L’anthropologie   117   (2013)   541 – 578*   Auteur   correspondant.   16,   rue   Morelle   80290   Namps-Au-Mont,   France.  Adresses   e-mail:   davidherisson@yahoo.fr,   david.herisson@inrap.fr   (D.   Hérisson).0003-5521/$   –   see   front   matter   #   2013   Elsevier   Masson   SAS.   Tous   droits   réservés.http://dx.doi.org/10.1016/j.anthro.2013.10.002  Author's personal copy les   modalités   de   son   utilisation   notamment   à   Therdonne.   En   conclusion   est   brièvement   discuté   le   statut   dufeu   dans   les   premières   occupations   néandertaliennes   et   ses   implications. #   2013   Elsevier   Masson   SAS.   Tous   droits   réservés.  Mots   clés   :   Néandertal   ;   Feu   ;   Foyer   ;   Paléolithique   moyen   ;   Saalien   ;   Nord   de   la   France   ;   Biache-Saint-Vaast   ;Therdonne Abstract This   article   aims   at   drawing   up   balance   sheet   of    remains   of    fire   use   by   the   first   Neanderthals   of    NorthernFrance,   during   the   second   part   of    the   Saalian   (MIS   8   to   6).   This   overview   reminds   us   the   rarity   of    firetestimonies   during   Early   Middle   Palaeolithic   (300 – 130   kyBP)   on   the   scale   of    North-Western   Europe.   ForNorthern   France,   only   the   sites   of    Biache-Saint-Vaast   and   Therdonne   present   remains   of    combustion.   AtBiache-Saint-Vaast,   it   is   not   less   than   six   levels,which   present   clues   of    combustion:   burnt   flint   and   faunalremains   and   sometimes   charcoals.   At   Therdonne,   besides   burnt   numerous   flint   and   some   rare   faunal   remainswere   brought   to   light   during   the   excavation   of    levelN3   several   rich   zones   in   organic   residues   and   micro-charcoals.   All   the   datas   collected   concerning   the   clues   of    combustion   at   Biache-Saint-Vaast   and   Therdonneis   compiled,   analyzed   and   interpreted.   This   approach   permits   to   establish   the   fire   use   or   its   absence   in   saalianoccupations   of    Neanderthals   of    Northern   France   and   to   discuss   modalities   of    its   use,   particularly   atTherdonne.   Toconclude,   fire   status   and   its   implications   in   first   Neanderthals   occupations   are   brieflydiscussed. #   2013   Elsevier   Masson   SAS.   All   rights   reserved. Keywords:   Neanderthal;   Fire;   Hearth;   Middle   Palaeolithic;   Saalian;   Northern   France;   Biache-Saint-Vaast;   Therdonne 1.   Introduction L’usage   du   feu   par   les   hommes   préhistoriques   est   un   thème   récurrent   en   préhistoire   (Black,1931;Bordes,   1958   ;   Broca,   1870   ;Clark   et   Harris,   1985   ;   James,   1989   ;March   et   al.,   1989   ;Marchet   al.,   2006   ;Meignen   et   al.,   2000   ;   Mellars,   1976   ;   Oakley,   1955   ;Olive   et   Taborin,   1989   ;Perlès,1977   ;Roebroeks   et   Villa,   2011   ;   Rowlett,   2000   ;   Schiegl   et   al.,   1996   ;Théry-Parisot,2001;   Théry-Parisot   et   al.,   2010).Le   débat   vivant   et   passionnel   se   porte   sur   les   premières   tracesdecontrôle   du   feu   par   les   hominidés   comme   sur   la   diffusion   de   ce   savoir-faire.   Concernant   lestracespréliminaires   de   maîtrise   du   feu,   les   témoignages   les   plus   anciens   de   foyer   au-delà   des500000   ans   restent   discutés   (Meignenet   al.,   2000   ;Rolland,   2004,p.   253 – 259).   Actuellement,unconsensus   se   dégage   autour   d’une   utilisation   certaine   du   feu   aux   environs   de   400   000   ans,maîtriseattribuable   à  Homo   erectus   ou   à   ses   descendants   eurasiatiques.   Postérieurement   à400000   ans,   certains   perçoivent   unegénéralisation   de   l’emploi   du   feu   dans   les   gisementseuropéens,perceptible   avantl’Eémien   (Roebroeks   et   Villa,   2011   ;   Rolland,   2004).Ce   constatestàtempérer   pour   d’autres   qui   considèrent   que   le   nombre   d’occurrences   présentant   des   traces   decombustionentre   400   000   et   130   000   ans   est   proportionnellement   croissant   au   nombred’occupationsconnues   (Sandgatheet   al.,   2011).   Quoi   qu’il   en   soit,   rarissimes   sont   les   foyerspléistocènesparfaitement   préservés   ayant   subi   les   affres   du   temps.   La   majorité   des   témoignagesdel’utilisation   du   feu   sur   les   gisements   pléistocènes   sont   très   altérés   et   épars.   Dans   ces   cas   defigure,seule   la   convergence   de   plusieurs   indices   est   nécessaire   pour   attester   de   l’utilisation   de   feu(Roebroeks   et   Villa,   2011).   Le   présent   article   propose   d’explorer   la   relation   Homme – feu   durantunepériode   définie,   la   seconde   partie   duSaalien   –   SIM   8   à   6,   soit   entre   300   et   130   ka   BP   (LisieckietRaymo,   2005) – ,phase   durant   laquelle   l’emploi   habituel   du   feu   se   généraliserait   (Roebroeks   et  D.    Hérisson   et    al.    /     L’anthropologie   117    (2013)   541 – 578 542  Author's personal copy Villa,   2011   ;Rolland,   2004,p.   253 – 259).   Cette   étude   se   penche   sur   un   espace   géographiqueparticulierqu’est   le   Nord   de   la   France,   au   sens   de   Tuffreau   (2012)   (p.   36)   et   qui   s’insère   dansl’aireeuropéenne   du   Nord-Ouest,   considérée   comme   des   latitudes   septentrionales   (au-delà   du49 e parallèle   nord),   hostiles   pour   l’Homme   durant   les   phases   pléniglaciaires.   À   l’échelle   del’Europedu   Nord-Ouest,   seuls   neuf    gisements   recèlent   des   traces   d’utilisation   de   feu   (Fig.   1   et   2).Deuxde   ces   neuf    gisements,   Biache-Saint-Vaast   et   Therdonne,   se   situent   dans   le   Nord   de   laFrance.Le   présent   article   se   focalisera   sur   ces   deux   sites,   seuls   témoins   de   l’utilisation   du   feu   parlespremiers   Néandertaliens   durant   le   Saalien   pourcet   espace.   Quelles   traces   de   combustionsubsistentdans   les   différentes   occupations   saaliennes   fouillées   à   Biache-Saint-Vaast   etTherdonne?   Quels   éléments   recèlent   ces   occupations   quant   à   l’usage   du   feu   au   Saalien   par   lesNéandertaliensseptentrionaux   ?   Cette   exploration   thématique   et   inédite   restitue   des   témoignagesrareset   peudocumentés    jusqu’à   présent   àtravers   les   quelques   pages   qui   suivent. 2.Contexte   des   occupations   saaliennes   de   Biache-Saint-Vaast   et   de   Therdonne L’histoiredu   gisement   de   Biache-Saint-Vaast   (Pas-de-Calais,   Fig.   1)débuta   au   printemps1976par   une   découverte   fortuite   lors   de   l’agrandissement   d’un   bâtiment   de   l’usine   sidérurgiqueUsinor(Tuffreau   et   Sommé,   1988a,   p.   15).   Une   opération   de   sauvetage   fut   montée   sous   ladirectiond’A.   Tuffreau,   aidé   de   J.-F.Piningre   et   permit   de   fouiller   quelques   340   m 2 pour   leniveauIIbase   et   la   moitié   pour   le   niveau   IIA-II a .   Un   sondageindiqua   que   le   potentiel   dugisements’étendait   à   l’est   et   au   sud-est   de   l’intervention   de   1976.   Cet   élément   déclencha   unesériede   campagnes   de   fouilles   programmées   de   1977   à   1982.   Ces   travaux   s’effectuèrent   sur   deuxsecteursdifférents,   appelés   Chantier   Nord   et   Chantier   Sud.   Le   Chantier   Nord   livra   la   mêmeséquencestratigraphique   que   le   chantier   de   1976   sur   1000   m 2 .   Fouillé   sur   500   m 2 ,la   stratigraphie  D.    Hérisson   et    al.    /     L’anthropologie   117    (2013)   541 – 578   543Fig.   1.   Gisements   saaliens   (SIM   8   à   6   ;   300   à   130   ka   BP)   du   Nord-Ouest   de   l’Europe   possédant   des   traces   de   feu.   La   tailledes   foyers   est   proportionnelle   à   la   fiabilité   des   indices   attestant   de   l’utilisation   du   feu   sur   le   site. Saalian   sites   (MIS    8   to   6;   300   to   130   ky    BP)   of     North-western   Europe   with    fire   traces.   The   hearth   size   is    proportional   to   thereliability   of    clues   attesting    fire   use   on   the   site.  Author's personal copy  D.    Hérisson   et    al.    /     L’anthropologie   117    (2013)   541 – 578 544Fig.   2.   Principaux   gisements   saaliens   (SIM   8   à   6   ;   300   à   130   ka   BP)   du   Nord   de   la   France   et   gisements   saaliens   du   Nord-Ouest   de   l’Europe   possédant   des   traces   de   feu   corrélés   à   la   courbe   isotopique   marine   LR04   (d’après   Lisiecki   et   Raymo,2005).   Calage   chronostratigraphique   des   occupations   et   informations   sur   les   trace   de   feu   d’après   (Aldhouse-Green,   1995   ;Ameloot-Van   der   Heijden   et   al.,   1996   ;   Antoine,   1989   ;   Behm-Blancke,   1960   ;   Blondiau   et   al.,   2009   ;   Callow   et   Cornford,1986   ;   p.   193 – 195   ;   Cliquet   et   Lautridou,   2009   ;   Cliquet   et   al.,   2003   ;   Delagnes   et   Ropars,   1996   ;   Green,   1983   ;   Green   et   al.,1989   ;   Heinzelin   et   Haesaerts,   1983   ;   Hérisson,   2012   ;   Hérisson   et   al.,   2013   ;   Hérisson   et   Locht,   2013   ;   Locht   et   al.,   1995,2010   ;   Mania   et   Mania,   2008   ;   Roebroeks,   1988   ;   Schäfer   et   Jäger,   1984   ;   Stapert,   2007   ;   Steiner,   1975   ;   Tuffreau,   1987   ;Tuffreau   et   Bouchet,   1985   ;   Tuffreau   et   Sommé,   1988a).  Main   saalian   sites   (MIS    8   to   6;   300   to   130   ky    BP)   of     Northern   France   and    saalian   sites   of     North-western   Europe   with    firetraces   correlated    to   isotopic   marine   curve    LR04   (after     Lisiecki   et     Raymo,   2005).   Chronostratigraphical    position   of archaeological   levels   and    datas   about     fire   traces   after    ( Aldhouse-Green,   1995;    Ameloot-Van   der     Heijden   et    al.,   1996; Antoine,   1989;    Behm-Blancke,   1960;    Blondiau   et    al.,   2009;   Callow   et    Cornford,   1986  ,p.   193 – 195;   Cliquet    et     Lautridou,
Related Search
Similar documents
View more...
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks